je me promène en forêt

07 Juillet 2017

Ça fait quelques semaines (même quelques mois) que je ne pense qu'à une chose : aller en montagne pour me balader! J'admets que je suis grenoblois d'origine et que le fait d'avoir vécu toute ma jeunesse avec une vue sur les sommets peut sans doute expliquer le phénomène mais je pense que cet appel de la nature est quelque chose de plus profond.

La science s'est d'ailleurs intéressée à ce sujet! Une étude a comparé le bénéfice d'une marche de 90 minutes en forêt à une promenade de 90 minutes en ville et le résultat est sans équivoque : on sort de la balade en milieu naturel plus reposé, plus calme et on a réussit à laisser les ondes négatives derrière nous alors que le fait de flâner en ville ne change absolument rien.

Et ça va d'ailleurs plus loin que le simple stress! Pas étonnant qu'au Japon où les habitants vivent principalement en ville, la pratique des "bains de forêts" soit très fréquente. En plus de prendre ses distances par rapport à la pollution et aux bruits de la ville, cette méditation forestière favorise la diminution de la sécrétion de cortisol (l’hormone du stress) et de la tension artérielle. Ç ralentit également le rythme cardiaque et optimise les fonctions immunitaires. Enfin, cela permet de lutter contre la fatigue et l’anxiété, d’améliorer grandement la qualité sommeil et d’optimiser les capacités de guérison.

 

Bref que de bonnes choses. Et puis, au contact de la nature on a aussi l'impression de se reconnecter à soi-même! Et moi c'est vraiment de ça que j'avais besoin. Une fois que la rando commence, on laisse tout son quotidien derrière soi. On se laisse petit à petit happé par les bruits et les odeurs de la forêt, mais aussi par la magie des rayons du soleil qui transpercent les feuillages! On est pas loin d'une expérience de méditation, bercé par le rythme de nos pas et de notre respiration.

 

Et puis, c'est aussi un excellent moyen de se rendre compte à quel point notre planète est belle et qu'il faut la protéger. Moi quand je tente d'expliquer d'oùu provient ma conscience écologique plutôt pointue, je ne peux m'empêcher de penser à tous ces kilomètres parcourus à pieds et à tous ces paysages que j'ai eu la chance d'admirer. Et c'est ma manière de me rappeler que j'ai une chance énorme de vivre et d'avoir la Terre comme maison, et qu'il faut que je fasse absolument tout ce que je peux pour protéger ce cadeau qui m'a été fait!

Voilà, c'est mon conseil : éteignez votre téléphone et partez marcher pour vous reconnecter avec la nature! En montagne, en forêt...je suis même persuadé que ça marche aussi avec une plage ou une falaise pour ceux qui n'ont pas la chance de venir des Alpes. Evidemment, pour préserver la biodiversité, on reste absolument sur les sentiers battus pour ne pas abîmer la végétation et on rapporte ses déchets (on peut même ramasser ceux qu'on croise sur notre route si on veut aller au bout de la démarche).

 

À vos chaussures, prêts, marchez!

- Les liens intéressants -

"Le bain de forêt, un remède naturel anti-stress"

"Environnement, la forêt, ça nous gagne"

Les Catégories

En voir plus

Les Durées

Les Coûts

En voir plus
En voir plus

En savoir plus avec la FRB

La Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) a pour mission de soutenir et d’agir avec la recherche pour accroître et transférer les connaissances sur la biodiversité.

A l’occasion de ses 10 ans, la FRB met en avant des études scientifiques qui vous permettront d’agir au quotidien en faveur de la biodiversité.

 

Lire l'article de la FRB : "Je reste sur les sentiers battus"

Partagez à vos réseaux 

- CC-By-SA Ça commence par moi 2019 -

  • Facebook
  • YouTube
  • iTunes
  • Twitter