je composte mes déchets organiques

12 septembre 2016

Avez-vous déjà entendu cette maxime : « le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas » ? Et moi je me disais, et si le 2ème meilleur déchet était celui qu’on composte ?

 

Le composte, vous en avez déjà entendu parler j’en suis sûr, même les citadins. C’est le principe de laisser la nature faire son travail pour transformer les déchets organiques en humus (le produit dopant naturel pour les plantes) plutôt que de tout jeter dans nos poubelles.

 

Le problème, c’est que face à ce sujet, nous sommes loin d’être égaux. Une maison avec un jardin ou un appartement. Une poubelle marron ou pas de tri du tout. Difficile de faire des généralités mais ce qui est certain, c’est que parmi nos quelques 400kg de déchets par an et par habitant (selon l’ADEME) environ 1/3 sont des déchets organiques ! Ça fait en fait des kilos de déchets…

 

Moi qui suis citadin, sans plantes en pot ni jardin, je me voyais mal acheter un vermicompost pour l’installer dans mon appart. Par contre, j’ai de la chance, sur mon lieu de travail (aux Grands Voisins) il y a un énorme composteur. Du coup, ni une ni deux, j’ai un tuperware sous mon évier pour mettre de côté les épluchures (pas de restes ni de légumes pourris parce que j’essaie d’éviter ça à tout prix) et je le vide de temps en temps dans les bacs mis à disposition. 

 

Et voilà, moins de poids dans ma poubelle et surtout des déchets valorisés pour aider à cultiver de nouveaux aliments. C’est ce qui s’appelle faire d’une pierre deux coups ou je m’y connais pas.

- Les liens intéressants -

Un article de Kaizen magazine sur l'humus pour "creuser" le sujet

Les techniques pour composter chez soi

Trouver des lombrics sur le site "Plus 2 vers"

Les Catégories

En voir plus

Les Durées

En voir plus

Les Coûts

En voir plus
Partagez à vos réseaux 

- CC-By-SA Ça commence par moi 2019 -

  • Facebook
  • YouTube
  • iTunes
  • Twitter