je repense l'organisation de la ville

01 mars 2017

Saviez-vous qu’à Paris existait en ce moment même un lieu où des centaines de personnes sont en train d’inventer le monde de demain ? Et, petit clin d’œil du destin, cette naissance d’une société nouvelle a lieu sur le site de l’ancien Hôpital Saint Vincent de Paul.


Situé dans le 14ème arrondissement non loin de Denfert-Rochereau, ce site qui abritait il y a encore quelques années médecins, infirmières et patients a été vidé petit à petit de ses activités hospitalières entre 2011 et 2014. Désormais repris en main par un trio d’associations (Aurore, Plateau Urbain et Yes We Camp), le site des « Grands Voisins » accueille 600 résidents dans plusieurs services d’hébergement d’urgence et de stabilisation ainsi qu’un foyer de travailleurs étrangers, géré par Coallia, mais également plus de 180 structures associatives, culturelles ou entrepreneuriales. Au total, ce sont plus de 1 000 personnes qui vivent et travaillent sur le site et prouvent chaque jour qu’un nouveau modèle d’organisation de la société est possible.

 

Et ça marche. Ça marche même très bien puisque ce sont de plus en plus de personnes extérieures au site qui viennent chaque jour voir de leurs propres yeux comment on peut réinventer l’accès à la culture, la consommation, l’insertion professionnelle, les flux monétaires ou encore la manière de se déplacer. Les voitures ont laissé la place aux triporteurs, les euros sont remplacés par une « monnaie-temps », les légumes poussent sur les toits et les résidents se transforment en cuisiniers pour faire tourner la cantine solidaire.

 

Pour moi en tout cas c'est un vrai bonheur de travailler là-bas. Une énergie positive et bienveillante règne entre les "voisins" et c'est une véritable bouffée d'oxygène dans un quotidien qui peut parfois être un peu "speed". Et puis c'est une surprise permanente de rencontrer des gens inspirants, de découvrir des projets passionnants!

Le lieu ayant une durée de vie limitée (aux dernières nouvelles il sera détruit à partir de la fin de l’année 2017), les voisins ne prennent pas trop le temps de tergiverser. C’est d’ailleurs sans doute une des forces de ce lieu. Du coup, place à la créativité désinhibée inhérente à ce court laps de temps qui est offert à tous les occupants du lieu pour créer, innover, inventer et laisser libre cours à leur imagination. Et ce qui pourrait être pris pour de l’insouciance est en fait l’expression d’un positivisme et d’une confiance dans l’avenir débordante qui sont une belle preuve qu’une autre société est possible et qu’en plus elle existe déjà.

- Les liens intéressants -

Le site internet des Grands Voisins

 

Des documentaires sur les Grands Voisins par Bastien Simon

Les Catégories

Les Durées

En voir plus

Les Coûts

En voir plus
En voir plus
Partagez à vos réseaux 

- CC-By-SA Ça commence par moi 2019 -

  • Facebook
  • YouTube
  • iTunes
  • Twitter