je fais mon fromage végétal

25 août 2017

Ça fait déjà quelques années, que j'ai décidé de changer mes habitudes alimentaires en adoptant un régime végétarien. Et même si, au début, c'était surtout pour des considérations environnementales, je dois avouer que je suis de plus en plus sensible à la cause animale qui est piétinée à longueur de temps par l'industrie alimentaire.

Et si c'est déjà un grand pas en avant d'éviter de tuer les animaux pour qu'ils se retrouvent dans notre assiette, ce n'est qu'une partie du problème qui est résolue puisque bien des souffrances animales sont engendrées par la production des produits laitiers ou des oeufs.

En plus des scandales qui ne cessent d'éclater sur la qualité des produits (celui sur les oeufs au fipronil est le dernier en date), le simple fin de produire du lait n'est pas sans conséquences, bien au contraire. Que ce soit la séparation précoce du veau de sa mère, des grossesses forcées ou le fait que les veaux mâles vont ensuite être abattus pour leur viande quelques mois après leur naissance, la production laitière engendre bien des souffrances pour les vaches à lait.

Du coup, j'essaie de diminuer petit à petit ma consommation de beurre, de yaourt et de fromage mais aussi de remplacer les produits que je consomme habituellement par des alternatives plus respectueuses de la planète et des animaux. Et si les yaourts au soja sont bien connus, aujourd'hui, j'ai décidé de me lancer dans la fabrication de fromage vegan!

Aussi appelé rawmage ou vromage, le fromage végétal est donc fabriqué sans utiliser de produits laitiers. À la place, on se sert surtout de fruits secs comme les amandes, les noix de cajou ou encore de tofu. Et pour avoir déjà goutté des vromages dans un restaurant, je dois admettre que, même si le goût n'est pas exactement celui des fromages traditionnels, on a quand même un goût qui se rapproche pas mal et qui est en tout cas vraiment appréciable.

Du coup, j'ai décidé de me lancer et de faire mon propre vromage en attaquant avec une recette hyper simple que j'ai trouvée sur Antigone XXI. La voici :

  • 100 g. de noix de cajou nature (non grillées et salées)

  • 2 à 3 CàS d’eau

  • 1 belle pincée de sel

  • le jus d’un (petit) 1/2 citron

  • accompagnement au choix : herbes (thym, romarin, aneth, basilic, ciboulette…) graines (fenouil, coriandre, pavot, poivre…), fruits & légumes séchés (tomates, raisins, figues, ail, oignon…)

En ce qui concerne la préparation, il n'y a rien de sorcier non plus. Il faut d'abord mettre à tremper les noix de cajou dans de l'eau entre 2 et 8 heures. Ensuite, on les rince bien sous l'eau du robinet, on égoutte, puis on ajoute l'eau, le sel et le jus de citron et on mixe jusqu'à l'obtention d'une crème homogène. On termine en ajoutant les accompagnements que vous voulez et le tour est joué!

Et voilà comment obtenir un bon fromage végétale qui peut se conserver jusqu'à 5 jours au frigo. Moi, j'ai vraiment été bluffé par le résultat et tout a été mangé le soir même, preuve que ça vaut vraiment le coup. Il me reste plus qu'à essayer de faire des vromages fermentés pour pour devenir un expert en la matière!

- Les liens intéressants -

"Pourquoi je ne mange presque plus de produits laitiers"

"Fabriquer du fromage végétal : le défi d'une vromagère"

 

"Comment faire des fromages végétaux : le B.A.-BA"

"14 fromages vegan qui vous feront oublier le vrai"

Le tuto pour fabriquer son fromage végétal :

Les Catégories

Les Durées

En voir plus

Les Coûts

En voir plus
En voir plus
Partagez à vos réseaux 

- CC-By-SA Ça commence par moi 2019 -

  • Facebook
  • YouTube
  • iTunes
  • Twitter