j'achète une fontaine à eau gazeuse

01 juini 2018

Arrêter d’acheter de l’eau en bouteille, c’est simple : carafe en verre, petit coup de robinet et hop au frigo. Si le défit zéro plastique s'arrête là, j’y arrive !  Par contre, il suffit d'un "chérie, tu as de l’eau gazeuse ?" pour que tout s'effondre car malheureusement, le robinet n’a pas encore une option « pétillante ». Le choix est simple, vous allez me dire, arrêtez de boire de l’eau gazeuse. Mais moi, j'ai envie de continuer à faire pétiller ma vie tout en respectant l’environnement, alors comment je fais ?

La réponse fut très rapide à trouver : acheter une machine à eau gazeuse (ou gazéificateurs d’eau). Très tendance en ce moment, le produit apparaît souvent dans les onglets « idées cadeaux » un peu partout.  Le hic, c'est que je ne comptais pas remplacer un polluant (plastique) par un autre (bonbonne à CO2) et je devais m’informer avant tout achat. Cette fois-ci, la réponse fut moins facile à trouver : est-ce que ces fameuses machines sont-elles vraiment moins polluantes ?

Vous imaginez déjà ma conclusion (et ma joie) : oui, ces machines ont un impact écologique inférieur ! En gros, la machine n’a besoin que d’un cylindre à gaz et de l’eau du robinet, très simple. Avec un seul cylindre de gaz vous pourrez gazéifier 60 litres d’eau soit environ 40 bouteilles de 1,5 litre, pas négligeable !

 

Les bonbonnes sont réutilisables  et c’est d’ailleurs la condition à suivre pour rester « écor-esponsable » (si vous jetez ces bouteilles vous serez bien évidemment en train de générer des déchets aussi polluant que les bouteilles en plastique). Petit bonus : les recharges sont consignées à hauteur de 20€ et si vous en achetez plusieurs en même temps vous pouvez même diminuer vos déplacements et donc votre empreinte en C02 !

Aujourd’hui nous pouvons les trouver partout. Personnellement, j’ai acheté un des modèles les plus basiques mais qui me convient parfaitement. Pas besoin de savoir quel est le niveau de gaz dans mon eau. Le simple fait de pouvoir lui rajouter des bulles me suffit et je pense que ça peut être le cas pour tout le monde. De plus, la machine fonctionne parfaitement et elle est vraiment très simple d’utilisation. Je l’utilise 4-5 fois par semaine, ce qui m’a déjà permis d’économiser à peu près 25 euros et encore mieux de ne pas utiliser et jeter 18 bouteilles en plastique ! Je vous laisse imaginer les économies que je peux réaliser sur le long terme... 

Depuis mon achat, je n’ai plus aucune bouteille en plastique chez moi et j’en suis fière ! C’est peut être une petite action mais il faut se souvenir que « celui qui déplace une montagne commence par déplacer de petites pierres ».  Si vous vous posez donc la même question que moi, je vous dis : « Allez-y ! »

- Les liens intéressants -

"La folie des fontaines à eau gazeuse et des sodas à domicile"

La fiche "Éco-frugale" sur l'eau gazeuse

Le bon plan de Barbara

Barbara a 27 ans et elle vit à Paris

Les Catégories

En voir plus

Les Durées

En voir plus

Les Coûts

En voir plus
Partagez à vos réseaux 

- CC-By-SA Ça commence par moi 2019 -

  • Facebook
  • YouTube
  • iTunes
  • Twitter