je lutte contre l'extrême pauvreté

03 janvier 2017

À l'époque où je voulais rejoindre une ONG, je me posais la question de partir à l'étranger ou de rester en France pour exercer mon métier de coordinateur de projets humanitaires. Car oui, en France aussi, la misère existe et c'est d'autant plus révoltant dans un pays qui dispose d'autant de moyens.

Et c'est comme ça que j'ai rencontré ATD Quart-Monde. Comment ça, ça ne vous dit rien? Si c'est le cas, je suis pourtant certain que vous connaissez quelques unes des avancées dont cette association peut se targuer. Revenu Minimum d'Insertion (qu'on appelle désormais le RSA), Couverture Maladie Universelle  ou encore plus récemment le droit au logement opposable avec la loi Dalo. La liste de leurs succès est longue et si les français vivent avec quelques filets de sécurité, c'est en fait principalement grâce à ATD.

Créé à la même époque qu'Emmaüs, ATD Quart-Monde est un mouvement qui est né dans un bidonville de Noisy-le-Grand à l'initiative du Père Joseph Wresinski. Après plus de 60 ans d'existence, ATD est plus que jamais actif avec des volontaires dans le monde entier et continue son combat contre l'extrême pauvreté.

Ces dernières années, j'ai eu l'occasion de les rencontrer et de filer un coup de main de différentes manières. La première a été de les aider bénévolement  pendant 1 semaine à l'organisation dans le nord de Paris d'un séminaire sur la pauvreté dans la zone du pourtour méditerranéen. J'ai également eu l'occasion d'être impliqué dans l'encadrement de "vacances pour tous" dans le Jura ou encore de participer à des Universités Populaires à Paris.

Bref, les moyens d'agir ne manquent pas et à chaque fois que j'ai eu un contact avec ATD, le constat est le même. La pauvreté en France est bien présente mais les gens qui y sont confrontés sont à des milliers de kilomètres des clichés que véhiculent les médias et les politiques. C'est faux de dire que les pauvres méritent leur situation et que pire, ils en profitent. C'est faux de dire qu'on ne peut rien faire pour eux. C'est faux de dire qu'ils n'ont aucun rêve ni aucun talent.

J'ai vraiment eu de la chance de découvrir ATD et cette année je veux absolument participer à la journée du refus de la misère qui sera organisée en octobre. J'espère que je vous y verrai nombreux!

- Les liens intéressants -

Plus d'infos sur "les vacances pour tous"

Les différentes manières de s'engager au côté d'ATD

Le site de la journée mondiale du refus de la misère

Les Catégories

Les Durées

En voir plus

Les Coûts

En voir plus
En voir plus
Partagez à vos réseaux 

- CC-By-SA Ça commence par moi 2019 -

  • Facebook
  • YouTube
  • iTunes
  • Twitter