je participe aux états généraux de l'alimentation

14 août 2017

Les Catégories

Après avoir testé plus de 300 actions concrètes pour changer le monde à l'échelle de l'individu, je me rends compte à quel point l'enjeu de l'alimentation est important dès qu'on réfléchit à comment construire la société de demain. Et à notre époque, ce sujet est malheureusement entravé par de nombreux problèmes auxquels nous allons devoir trouver des solutions sans tarder.

Que ce soit la faible rémunération et le manque de stabilité chez les producteurs, ou encore les produits chimiques utilisés dans les champs ou donnés au bétail, mais aussi les risques de plus en plus nombreux sur la santé des consommateurs, on est loin d'avoir trouvé un modèle vertueux pour nourrir toute la planète.

Et même si on a pu voir ces dernières années de nombreuses initiatives locales et individuelles pour solutionner une partie du problème, on peine encore à voir des plans d'attaque ambitieux au niveau des États alors que les conditions de travail, l'état des sols ou encore la santé de la population devraient faire partie des sujets les plus importants à traiter.

Dans ce paysage un peu sombre, j'ai découvert la consultation des États généraux de l'alimentation et je trouve la tentative plus qu'intéressante. Après l'élection du nouveau Président de la République, un grand projet de redéfinition de notre manière de nous nourrir à été lancé pour favoriser "la répartition de la valeur" et "une alimentation saine, sûre, durable et accessible à tous".

Dans le détail, voici les objectifs de ces États généraux :

  • relancer la création de valeur et en assurer l’équitable répartition.

  • permettre aux agriculteurs de vivre dignement de leur travail par le paiement de prix justes.

  • accompagner la transformation des modèles de production afin de répondre davantage aux attentes et aux besoins des consommateurs

  • promouvoir les choix de consommation privilégiant une alimentation saine, sûre et durable.

Et du coup, une plateforme de consultation en ligne a été créée pour que chacun puisse donner son avis pour établir les causes de la situation actuelle et pour proposer des solutions concrètes qu'on aimerait voir adopter à l'échelle du pays.

 

Pour participer, rien de plus simple, il suffit de se créer un compte puis ensuite on peut voter pour montrer notre accord ou notre désaccord avec les différents éléments partagés sur le site. On peut aussi appuyer des solutions qui sont proposées par d'autres citoyens, étayer leurs propos en fournissant des sources variées ou même carrément proposer de nouvelles actions qui paraitraient plus pertinentes.

 

Le site est ouvert depuis fin juillet et la consultation se terminera à la fin du mois d'octobre. Après avoir passé pas mal de temps dessus, j'ai trouvé qu'il y avait déjà pas mal de pistes intéressantes qui avaient été discutées. Les sujets étant parfois assez complexes, j'ai décidé que je participerai seulement à ceux qui me parlent le plus (la rémunération, l'information et l'accès à une nourriture de qualité). Du coup, j'y retourne de temps en temps quand j'ai découvert un nouvel article intéressant à partager ou une nouvelle initiative dont je pense qu'on peut s'inspirer.

En tout cas, je trouve que le fait d'être consulté par le gouvernement sur des sujets aussi importants est une excellente idée et j'espère sincèrement qu'il y aura des centaines de milliers de français qui y participeront pour avoir la vision la plus large possible mais aussi pour montrer que les citoyens se sentent concernés par le fait de vouloir une alimentation saine, locale et qui permettra de rémunérer décemment ceux qui la produisent.

- Les liens intéressants -

"États généraux de l'alimentation, il faut en finir avec le dogme du prix bas"

Le site de consultation des "États généraux de l'alimentation"

Les Durées

En voir plus

Les Coûts

En voir plus
En voir plus
Partagez à vos réseaux 

- CC-By-SA Ça commence par moi 2019 -

  • Facebook
  • YouTube
  • iTunes
  • Twitter