je compense l'empreinte carbone de mes déplacements

20 mail 2017

Voyager, pour moi, c'est vraiment symbole de liberté, de découvertes et de rencontres. C'est en parcourant le monde qu'on se rend compte de la beauté de notre planète et qu'on prend conscience de l'importance de la protéger. Mais c'est aussi un excellent moyen d'apprendre à se connaitre soi-même, en repoussant ses limites et en sortant de sa zone de confort.

Le truc, c'est que voyager ça pollue parce qu'il faut de l'énergie pour se déplacer. Alors oui, un train ne pollue pas autant qu'un bus, qui ne pollue pas autant qu'une voiture, qui ne pollue pas autant qu'un avion et tutti quanti. Alors  c'est vrai qu'il y a des transports "doux" (marche à pieds, vélo, bateau, cheval, etc...)qui permettent de réduire considérablement l'empreinte écologique de nos déplacements, mais ils demandent également d'avoir beaucoup plus de temps! Bref, pas si facile d'arriver à trouver le juste équilibre dans nos sociétés du toujours plus vite et toujours plus loin.

Par exemple, je suis parti avec des amis à Prague il y a quelques semaines pour le weekend. Une super occasion de passer du temps avec mes meilleurs potes et de découvrir les merveilles de l'Europe. C'était la première fois que je prenais l'avion depuis que j'étais rentré en France en avril 2016 et j'avoue que ça me démangeait de partir à l'aventure.

Mais du coup, quand on a 3 jours de weekend, c'est pas évident de contenter la chèvre et le choux. L'avion c'est 1h30, la voiture c'est 10 heures (mais le 1/4 des émissions carbones). Le train c'est un casse-tête et le bus ça prend trop longtemps. Donc c'est parti pour l'avion qui est littéralement le moyen le moins écologique de voyager.

De retour, j'ai envie d'équilibrer toutes ces émissions de CO2 et je me penche sur la possibilité de payer une "Compensation Carbone". L'idée est de calculer combien de CO2 a été relâché dans l'atmosphère par ses déplacements pour ensuite compenser en investissant dans un projet écologique positif  (planter des arbres, faciliter l'accès à l'énergie renouvelable ou encore optimiser le tri des déchets) à hauteur équivalente.

Mais pour être honnête, je ne suis pas complètement convaincu par le procédé. Les quelques leaders de ces sujets ne donnent pas les même résultats quand on calcule son empreinte et leurs sites ont tellement de problèmes techniques qu'il est assez difficile de payer pour financer un projet. Du coup, j'ai fait le calcul sur CO2-Solidaire et j'ai fait un don à la Fondation Goodplanet, créée par le photographe Yann Arthus-Bertrand. Un peu bancal tout ça.

Et puis, il faut faire attention car si ce mécanisme de compensation carbone permet d'être mieux sensibilisé à l'impact de nos déplacements, il ne faut pas tomber dans le piège de se dire qu'on peut continuer de gâcher nos ressources comme avant en échange d'un petit don à une fondation de temps en temps, ça serait trop facile!

Après coup, je me rends compte de deux choses. La première c'est que même si je veux diminuer au maximum mon empreinte carbone, je veux absolument continuer à voyager. C'est ce qui me rend vivant et ça me coûterait trop d'abandonner toutes ces aventures extraordinaires qui m'attendent. La deuxième, c'est qu'il va falloir que je revois complètement ma manière d'envisager mes déplacements. Partir loin, ça veut dire partir longtemps pour avoir le temps de privilégier les transports doux et du coup, pour un weekend, l'idéal sera de passer du temps pas trop loin de chez soi! Mais j'ai de la chance car la France est le plus beau pays du monde, je sens que je vais pas m'ennuyer moi... 

- Les liens intéressants -

"Compensation carbone, une bonne idée?"

Le programme de compensation de la Fondation CO2 Solidaire

Le projet de transformation carbone des Amis des Enfants du Monde

La compensation carbone expliquée par la Fondation Goodplanet:

Les Catégories

Les Durées

En voir plus

Les Coûts

En voir plus
En voir plus

J'agis avec Solidarité Climatique

Partagez à vos réseaux 

- CC-By-SA Ça commence par moi 2019 -

  • Facebook
  • YouTube
  • iTunes
  • Twitter