je reconditionne mes cartouches d'encre

15 juin 2018

Dans le monde 54 cartouches d’encre sont utilisées chaque seconde, soit 1,1 milliards de cartouches par an. Mises bout à bout, les cartouches consommées annuellement à travers le monde équivalent à 129 fois la Grande Muraille de Chine ! Contenant des substances extrêmement toxiques (oxyde de fer, aluminium, arsenic, …) elles représentent un danger pour l’environnement et la santé lorsqu’elles ne sont pas traitées correctement. Quant au plastique utilisé dans une cartouche standard il peut mettre de 400 à 1000 ans avant de se décomposer !!  En France les cartouches d’encre sont classées dans la famille des « DIS » (Déchets Industriels Spéciaux) ; il ne faut donc jamais jeter les cartouches d’encre à la poubelle.

C’est sur ce constat alarmant, accentué par le prix exorbitant des cartouches, que je me suis dit que ce n’était plus possible !!! Je me suis donc mise en quête de solutions de réutilisation ou de recyclage. Sachant, comme souvent, que la réutilisation est économiquement et écologiquement plus intéressante, c’est donc vers cette solution que je me suis concentrée.

Il existe en France des solutions locales pour le reconditionnement des cartouches d’encre ; des boutiques présentent au niveau national (pas partout mais bon...) comme Cartridge World ou Cub-ink vous proposent de recharger vos cartouches vides (et vendent des cartouches reconditionnées). Il y a aussi des initiatives plus locales (que vous pourrez trouver facilement sur les pages jaunes) ainsi que des kits et tutoriels pour le faire soi-même (mais ça je n’ai pas essayé) par exemple sur : www.cartoucherecharge.fr. Personnellement je me suis rendue dans une boutique. J’en ai profité pour flâner un peu en ville et ai pu récupérer mes cartouches pleines dans l’heure qui suivait ! Pour quelques euros (vous gagnez près de 60% par rapport au prix neuf) vous récupérez vos cartouches prêtes à l’emploi en un temps record !

Selon les professionnels, une cartouche usagée peut être réutilisée et remanufacturées entre 3 et 7 fois !! Pour l’instant je ne l’ai fait qu’une fois et le résultat à l’impression est parfait ! J’ai donc déjà contribué à baisser le volume de déchets de cartouches d’encres de 50% !! Pour rien au monde je ne reviendrai en arrière et au pire des cas je pense que lorsque je serai arrivée au bout du processus je n’achèterai que des cartouches reconditionnées.

Pour l’environnement, la santé et votre porte-monnaie, il n’y a plus à hésiter ! Il ne vous reste plus qu’à localiser la boutique la plus proche de chez vous et c’est parti !


Et si vous préférez recycler (ou que vous n’avez pas de boutique proche de chez vous) : voyez directement avec le fabricant ou auprès de votre déchetterie locale. Des sites en lignes vous offrent également le rachat de vos vieilles cartouches :

 

Enfin, voici quelques astuces pour économiser l’encre :

  • N’imprimer qu’en cas de réelle nécessité

  • Utiliser une police économe : Ryman Eco ou un utilitaire économe EcoPrint, GreenCloud, PrintWhatYouLike, CleverPrint, PrintFriendly

  • Peaufiner la mise en page pour limiter le nombre de pages (élargir le texte, ajuster la taille de la police et supprimer l’inutile)

  • Mettre l’imprimante en mode économique par défaut et/ou utiliser l’impression en mode brouillon

  • Choisi le gris comme couleur de police (ça consomme moins que le noir) et dans tous les cas évitez d’imprimer en couleur

- Les liens intéressants -

"Encre et cartouches, prévenir le danger environnemental"

"4 astuces simples pour économiser de l'encre"

Les chiffres de l'utilisation des cartouches d'encre dans le monde

Le bon plan de Laetitia

Laetitia a 40 ans et elle vit en Australie 

Les Catégories

Les Durées

En voir plus

Les Coûts

En voir plus
En voir plus
Partagez à vos réseaux 

- CC-By-SA Ça commence par moi 2019 -

  • Facebook
  • YouTube
  • iTunes
  • Twitter