je brasse ma propre bière

24 août 2017

C'est souvent marrant la réaction des gens quand je leur explique la démarche que j'ai initiée avec "Ca Commence Par Moi". Très vite, on peut associer le fait de vouloir réduire son empreinte sur la planète avec l'obligation de se priver et le cliché de l'écolo qui vit dans une caverne et s'éclaire à la bougie n'est jamais bien loin.

Alors que moi, tout ce que je fais, c'est de questionner mes habitudes. Premièrement, j'analyse si mes pratiques me font vraiment du bien et si j'y attache de l'importance ou si je les fais plutôt par réflexe. Puis ensuite, je me pose la question de leur impact sur la planète et sur les autres êtres humains. Si c'est positif, tant mieux pour moi et si c'est moins reluisant, c'est là que ça devient intéressant puisque je n'ai qu'à trouver une alternative qui soit plus éco-responsable et le tour est joué!

Pour illustrer mes propos, aujourd'hui, je voulais vous parler d'une de mes passion : boire de la bière. Si, si, je vous jure, j'adore ça. Il faut dire qu'une année à vivre en Écosse a surement dû laisser des traces indélébiles dans mes habitudes de consommation et mon amour pour une bonne bière n'a, depuis, jamais diminué.

Et du coup, pour continuer à entretenir cette passion que je voue aux bonnes mousses, je me suis mis à boire des bières artisanales, (comme je vous l'expliquais dans cet article). Dans la pratique, c'est quand même beaucoup plus vertueux que d'acheter de la bière Heineken qui n'est, de toute manière, pas bonne du tout.

Mais, pour continuer à pousser le bouchon encore plus loin, j'ai eu envie de m'intéresser au processus pour faire ma propre bière. Et j'ai eu de la chance, puisque mes super collègues d'Unis-Cité m'ont offert comme cadeau de départ un atelier découverte pour apprendre à brasser sa propre bière à "La Beer Fabrik" et le résultat des courses c'est que c'est assez simple.

Si on a bien en tête deux ou trois étapes périlleuses, après il suffit d'un peu d'huile de coude pour obtenir une bière faite maison au goût tout à fait acceptable. Et, en plus, au-delà de la fierté de boire sa propre production, il y a pas mal d'autres avantages à brasser soi-même sa bière chez soi.

Déjà, c'est beaucoup moins cher. Environ 3 euros le litre si on fait tout contre plutôt 10 euros le litre si on achète de la bière artisanale alors que la différence de goût n'est pas énorme...vous imaginez la différence sur le long terme? Et puis, au niveau écologique aussi le fait de tout faire chez soi peut être un vrai plus.

On sélectionne les matières premières qu'on veut (bio et/ou locales) et on diminue considérablement les transports qui sont engendrés par les différentes étapes du processus de fabrication (on garde ses bouteilles, on achète que le malt, le houblon et la levure ce qui réduit considérablement le poids total des produits transportés puisque l'eau vient du robinet et j'en passe).

Bref, après un stage de deux heures pour découvrir les différentes étapes de brassage, une chose est sûre, je vais me mettre à brasser ma propre bière chez moi. Et ça tombe bien puisque mon anniversaire n'est pas loin, du coup je vais pouvoir donner à mes frères l'occasion de me faire un cadeau qui a du sens :)

- Les liens intéressants -

"4 bonnes raisons de fabriquer sa propre bière"

 

"Comment faire sa bière maison"

Le site internet de "La Beer Fabrique" pour s'inscrire à un atelier

Les Catégories

Les Durées

En voir plus

Les Coûts

En voir plus
En voir plus
Partagez à vos réseaux 

- CC-By-SA Ça commence par moi 2019 -

  • Facebook
  • YouTube
  • iTunes
  • Twitter