je plante des arbres fruitiers dans ma ville

09 mars 2018

Après des mois de rencontres Debout sur la place de notre ville, un petit groupe s’interroge comment mobiliser plus de force vive. Je propose à travers un mail de s’investir dans des actions positives pour notre vallée afin de réenchanter notre quotidien à notre niveau. Dans ce mail, je décris comment seule, je distribue de la soupe aux SDF durant ma pause déjeuner, comment je plante des arbres fruitiers, comment je ramasse les déchets durant mes randonnées à pied ou en VTT.

Donc, je propose quelques dates avec ce type d’actions (tel jour on partage la soupe, tel jour on ramasse les déchets…) Bingo ! Les potes sont partants, nous distribuons plusieurs soupes gratuitement le jour du marché, certaines des personnes qui en profitent nous font des dons, alors on décide d’acheter des arbres fruitiers.

Cette action de plantations n’est pas une mince affaire : il faut être au clair avec notre idée, le but est de permettre au plus grand nombre d’avoir accès à une nourriture gratuite de qualité. Nous décidons de les planter sur l’espace public de notre ville, à l’instar des Incroyables Comestibles, les fruitiers prennent d’assaut le moindre espace public libre et font l’objet de soins particuliers. Nous avons proposés aux passants de les adopter pour s’engager à les soigner, et ça a marché….

Depuis plusieurs plantations ont eu lieu, des panneaux explicatifs de la démarche et comment soigner ses arbres ont été posés. Au total, 25 personnes sont venus nous aider joyeusement et parfois sous la pluie à planter les 50 arbres et arbustes:  pommier, cerisier, prunier, figuier, framboisier, noisetier, pêchers, vignes….

Quelle joie de partager ces moments de plantations avec l’équipe de bénévoles et certains adoptants, je me revois encore traverser la ville avec nos caddies de course remplis qui des petits arbres, qui des outils, pour aller de lieu en lieu que nous avions repérés : planter, arroser, tutaurer, rencontrer les voisins, expliquer la démarche !

Et quand on plus on sait que tout a été gratuit puisque les arbres nous ont été offert par les habitants et des pépiniéristes ( certains jettent en fin de saison les invendus) et que d’autres ont été achetés avec l’argent des dons…

Aujourd’hui, en ce printemps 2018, c’est merveilleux de rendre visite à ces arbres et de les voir pousser, une carte est née avec le parcours et chacun peut faire une petite randonnée en boucle pour aller voir de lui-même tout le travail qui a été accompli.

Depuis un réseau est né, pour plus d’autonomie, et de libertés : un jardin en permaculture est ouvert à tous, un journal local parait régulièrement, un groupement d’achat est en train de voir le jour, des ateliers pour réapprendre des savoir-faire (cuisine, bricolage, travaux manuels….) et savoir-vivre ( CNV, démocratie directe… ) vont bientôt ouvrir.

Je suis très fière de faire partie de ce réseau et de partager avec vous notre motivation et notre volonté de faire naitre une autre façon de vivre.

- Les liens intéressants -

Le site web du "Réseau Autonomie Crest"

Une vidéo explicative pour planter un arbre fruitier :

Le bon plan de Florence

Florence fait partie du "Réseau Autonomie Crest" et multiplie les actions pour

donner du sens à son quotidien.

Les Catégories

En voir plus

Les Durées

En voir plus

Les Coûts

En voir plus
Partagez à vos réseaux 

- CC-By-SA Ça commence par moi 2019 -

  • Facebook
  • YouTube
  • iTunes
  • Twitter